FASCINATE – Une alliance sans précédent entre les secteurs de la mode, de la chaussure et des technologies numériques pour accéder aux marchés internationaux

FASCINATE

LE PROJET EUROPÉEN FASCINATE EST NÉ

Les sponsors du projet Fascinate sont Modacc, le regroupement danois Lifestyle & Design, l'association bulgare de la mode, le regroupement portugais du textile et le regroupement digital de Catalogne.

Financé par le programme européen COSME, ce projet sera bénéfique à 650 PME européennes.

Pour la première fois, l'industrie du textile et de la mode et l'industrie des technologies numériques se sont mises à travailler côte à côte pour déterminer comment elles peuvent utiliser la sphère numérique pour répondre aux besoins des entreprises de mode lorsqu'elles décident de vendre au monde entier.

Une technologie comme la blockchain peut-elle faciliter le suivi des produits ? L'intelligence artificielle peut-elle aider à optimiser les stocks ? Quels outils aident à anticiper les besoins du consommateur ? Et lesquels aident à réduire les effets de l'industrie sur l'environnement ? Ces questions, et d'autres, sont au cœur du projet européen Fascinate (Sustainable Fashion Alliance for International Markets), qui proposera une stratégie d'internationalisation commune entre les secteurs de la mode, de la chaussure et des technologies numériques pour accéder aux marchés internationaux, en mettant l'accent sur la durabilité et la circularité.

Le projet Fascinate, financé par l'UE, est parrainé conjointement par cinq regroupements européens : le regroupement de mode catalan Modacc, chef de file du projet ; l'Association de la mode bulgare ; le regroupement du Lifestyle et du Design du Danemark ; le regroupement textile portugais ; et le regroupement digital de Catalogne. Depuis septembre, les cinq institutions travaillent à l'établissement d'une stratégie commune pour accéder à de nouveaux marchés internationaux dans les 18 prochains mois en utilisant les nouvelles technologies.

FASCINATE

Au total, 650 entreprises, pour la plupart des PME européennes des secteurs de la mode et de la chaussure, bénéficieront de ce projet, qui leur permettra d'accéder à de nouveaux marchés grâce à des outils numériques encore jamais utilisés dans le secteur de la mode, tels que la blockchain ou l'intelligence artificielle, essentiels pour le suivi des produits, créant ainsi de nouvelles chaînes de valeur fondées sur la circularité et la durabilité.

Le projet vise à créer un modèle économique à moyen et long terme, ce qui signifie que la collaboration entre les différentes institutions qui composent le projet Fascinate perdurera dans le temps et que le travail effectué se poursuivra. La somme de l'expertise des entreprises dans le secteur de la mode et de la technologie et l'interaction entre les mondes du textile et du numérique devraient conduire à l'émergence d'une série d'efforts dans lesquels l'environnement numérique aide l'industrie textile à répondre à ses problèmes et besoins, tels que l'optimisation des coûts, la réduction des dépenses de fonctionnement et la durabilité. Les premières sessions de travail conjointes se sont attachées à identifier ces besoins, à voir ce que la technologie peut apporter et comment.

Le projet Fascinate fait partie du programme européen COSME dans le cadre de l'effort "Clusters Going International", qui vise à promouvoir la collaboration et le travail conjoint entre les regroupements de divers pays et secteurs pour déterminer les stratégies d'internationalisation des PME à travers l'Europe. Le projet dispose d'un budget de 222 000 €, dont près de 90 % (plus de 190 000 €) sont fournis par l'Union européenne. L'objectif est de permettre à ces 650 entreprises espagnoles, portugaises, danoises et bulgares de créer des réseaux de coopération avec d'autres pays et d'accéder aux marchés internationaux.

Cirularité et durabilité, les défis les plus urgents.
L'industrie du textile et de la mode travaille depuis un certain temps pour que le processus d'internationalisation que doivent mener les entreprises du secteur s'accompagne d'aspects différenciateurs tels que la circularité et la durabilité. C'est sur la base de ces éléments que les entreprises européennes veulent s'identifier et se positionner sur les marchés internationaux.

En ce sens, l'alliance avec les regroupements technologiques les aidera à progresser vers l'industrie 4.0, en allant bien au-delà de la mise en œuvre du commerce électronique puisqu'elles pourront intégrer des éléments tels que le suivi ou l'optimisation des stocks dans ce processus de vente international grâce à des technologies comme la blockchain ou l'intelligence artificielle.

FASCINATE

Le suivi est essentiel pour garantir la circularité et la durabilité dans le processus de production, de distribution et de vente et ainsi créer de nouvelles chaînes de valeur.

L'industrie du textile et de la mode et l'industrie de la chaussure recherchent avant tout des outils qui les aideront à réduire les coûts et à être plus rentables, ce qui implique d'anticiper les désirs du consommateur, de gérer plus efficacement les stocks, d'accroître la réactivité, d'établir une communication entre tous les éléments de la chaîne de valeur, d'éliminer la bureaucratie et de supprimer les obstacles à l'importation et à l'exportation. Ils veulent également réduire les effets néfastes de l'industrie sur l'environnement et progresser de manière constante vers la durabilité.

Les regroupements technologiques, quant à eux, travaillent depuis longtemps à l'identification des opportunités commerciales dans des secteurs de pointe tels que l'industrie du textile et de la mode et à la stimulation potentielle de la demande de technologies. Le projet Fascinate est donc stratégique pour les deux industries.

Dix-huit mois de travail intense
Bien que le projet Fascinate (Sustainable Fashion Alliance for International Markets) ait débuté en septembre, sa présentation officielle, qui a dû être retardée en raison de la pandémie, aura bientôt lieu en Bulgarie. Il est confirmé qu'une douzaine d'entreprises de mode participeront à la semaine de la mode de Berlin en janvier dans le cadre du projet. Un atelier sera organisé à Barcelone dans les mois à venir, et un événement de clôture aura lieu dans un pays encore indéterminé à la fin du projet. Cette première phase durera 18 mois.

PLUS D'INFORMATIONS

Consortium du projet Fascinate
Modacc - Clúster Català de la Moda i el Textil: www.modacc.cat
Bulgarian Fashion Association: www.bgfa.eu
Portuguese Textile Cluster: www.citeve.pt
Lifestyle & Design Cluster (Dinamarca): www.ldcluster.com
Associació Clúster Digital de Catalunya: www.clusterdigital.cat

FASCINATE Partners


Hits: 416 | Leave a comment